Penser sa communication avant de l’exécuter, c’est une subtilité qui rend votre effort proactif.

Une communication orientée vers un objectif mieux défini, c’est comme une flèche lancée vers une cible : moins celle-ci est mouvante, plus elle sera facile à atteindre (même si vous pourriez avoir à vous reprendre plusieurs fois).

Comment faire ?

Avant de vous précipiter sur les outils de communication tels que les logiciels, les réseaux sociaux, pensez – mieux encore, visualisez la communication qui vous correspond.

Il existe plusieurs façons de le faire mais pour cet article, j’ai choisi de vous parler du concept de Stephen Covey : la Loi de la ferme.

La Loi de la ferme me vient de Stephen Covey :

The only thing that endures over time is the “Law of the farm”.

You must prepare the ground, plant the seed, cultivate , and water if you expect the reap of the harvest.

– Stephen Covey

Simplement transposé à votre ambition marketing/communication :

Pour que votre effort en communication produise des résultats durables, vous devez :

  • Préparer le terrain
  • Planter la graine
  • Cultiver et arroser

Et seulement là, vous pourrez récolter les fruits de vos efforts.

Voyons comment ce concept s’applique à un chef d’entreprise ou responsable qui souhaite utiliser sa communication afin de développer son entreprise.

Voici une liste de questions à vous poser  et de conseils à considérer lors de votre prochaine réunion marketing/communication.

La Loi de la ferme appliquée au marketing et à la communication de votre entreprise

Préparer le terrain

  • Quels objectifs voulez-vous atteindre ?

Un objectif se distingue d’une ambition par le fait qu’il est vérifiable à travers des éléments tangibles.

Voici quelques exemples : “je veux augmenter mon chiffre d’affaires de X%” “je veux augmenter ma rentabilité de X%” “je veux plus de clients” “je veux plus de ventes en ligne”…

  • Comment communiquez-vous aujourd’hui ?
  • Comment communiquent vos concurrents directs et indirects ?
  • Que pensez-vous de votre communication ?
  • Que voulez-vous améliorer ?
  • Que faudrait-il pour que vous soyez pleinement satisfait de votre communication ?

Planter la graine

Faîtes la liste des travaux à envisager et classez-les par importance.

Avancez pas à pas, ne diluez pas votre énergie en vous lançant sur plusieurs thématiques que vous ne maîtrisez pas d’un coup.

Commencez avec un projet et profitez de l’énergie positive qu’il vous apportera pour faire avancer les autres projets à envisager.

Par exemple, dans le cadre d’une refonte complète de votre communication digitale : commencez par faire l’audit de votre site, le point sur la concurrence et les attentes de vos clients et le cahier des charges de votre site Internet.

Ainsi, pendant que votre webmaster sera au travail à la production du nouveau site, vous pourrez vous pencher sur le plan d’animation du site Internet et des réseaux sociaux : vous relancez votre travail d’audit, de tour de la concurrence et de plan de communication.

L’important ici, c’est de se dire qu’il faut commencer quelque part mais non se perdre en courant plusieurs courses en même temps.

Cultiver et arroser

Ici c’est comprendre dès le départ qu’une communication professionnelle est comme un marathon, elle requiert un effort durable et variable.

Si au départ votre énergie est concentrée sur la création ou la refonte de vos supports de communication, il est important de garder des ressources pour animer ces outils de communication et échanger avec les personnes réelles qui vont les utiliser.

Voici donc mon premier conseil, mon premier outil pour vous.

Sans cette étape, aujourd’hui, je ne prends pas de projets pour mon agence marketing.

Cela l’un des enseignements de mon passé : avancer sans objectifs clairement définis nous conduit toujours quelque part, certes, mais rarement là où nous voulions vraiment aller.

J’espère que cet outil vous servira.

Safyatou