Combien de connexions faut-il pour que mon compte LinkedIn soit efficace ?

J’ai reçu cette question lundi matin de la part d’un chef d’entreprise qui venait de se lancer sur LinkedIn.

Cette question se pose pour chaque réseau social que l’on envisage d’utiliser pour développer son entreprise via le marketing digital.

Ma réponse à cette question est simple : ce n’est pas la bonne question.

La communication est parfois une sirène envoûtante qui vous pousse à placer votre énergie dans des préoccupations non pertinentes au stade où vous vous trouvez à l’instant présent.

#1 : Se soucier du nombre avant tout, c’est placer l’accessoire avant l’essentiel.

De plus en plus de chefs d’entreprise sentent cette ‘pression’, cette nécessité d’être présents sur les réseaux sociaux et se focalisent trop tôt sur les nombres :

  • Je publie deux fois par semaine.
  • Je veux plus de 500 connexions LinkedIn le plus rapidement possible.
  • Je veux atteindre 1000 fans avant mon concurrent.
  • Mon concurrent a plus/moins de followers que moi et ça me mine/me fait plaisir.

Ces extraits sont issus de mes échanges avec des dirigeants du BTP et du design.

Les nombres sont souvent les premiers sujets de préoccupation dont on me fait part, mais lorsque l’on souhaite en savoir plus sur le contenu des publications, les objectifs poursuivis et les itinéraires mis en place pour les atteindre, là, les réponses se tarissent.

Aussi choquant que cela puisse vous paraître en lisant cette publication, le nombre de connexions n’est pas le défi le plus important auquel vous êtes confrontés lorsque vous souhaitez utiliser les réseaux sociaux à des fins professionnelles.

Alors qu’est-ce qui compte vraiment, qu’est-ce qui fait une différence quand on décide de prendre en main son LinkedIn (ou autre réseau social professionnel) ?

#2 : Les personnalités qui peuvent compter dans la liste des connexions ne sont pas non plus la priorité.

Si ce n’est pas le nombre, est-ce que c’est le QUI ?

Les personnes d’influence que l’on peut avoir le privilège de compter dans ses connexions font-elles la réussite d’un réseau social BtoB ?

Si vous vous lancez dans un réseau ou si vous prenez l’engagement de reprendre en main votre image sur les réseaux sociaux, privilégier les grands noms ou les influenceurs n’est pas non plus primordial.

#3 C’est l’intention qui va faire votre réussite.

Aussi simple que cela puisse sembler, pour réussir votre approche des réseaux sociaux, et du marketing digital en général, il faut comprendre qu’entrer ou revenir dans un réseau n’est pas différent du fait d’entrer dans une pièce où se trouvent des centaines de personnes.

Vous pouvez entrer dans cette pièce et très rapidement faire un grand tour en serrant plusieurs mains sans vraiment fixer votre attention sur vos interlocuteurs, vous aurez alors engrangé plusieurs connexions à votre compteur.

Si ce chiffre de contacts apaise un temps votre esprit en vous donnant le sentiment que le temps précieux alloué à ce réseau social est ‘visiblement rentable’, la situation est différente si vous mettez en balance le temps passé sur le réseau social vs les résultats (les ventes par exemple) que vous espériez en tirer.

Le secret de votre réussite dans la gestion de votre image sur LinkedIn réside dans votre intention et votre focalisation sur les résultats attendus.

#4 Comment appliquer le principe de l’intention à votre LinkedIn ?

Déterminez ce qui motive le temps et/ou le budget que vous allez allouer à ce réseau social : vendre plus, vendre davantage, atteindre une certaine cibles de personnes…

Retournez à cette visualisation que je vous ai fait faire plus tôt : revenez dans cette pièce pleine de monde et imaginez quelles actions sont les plus susceptibles, non pas d’être vues, mais d’être considérées d’abord puis d’être achetées ensuite.

Vous commencez alors à comprendre que le nombre de personnes qui forment vos connexions, si bien sûr il est important de l’évaluer, ce chiffre vient après le fait que vous ayez obtenu la considération des personnes que vous ciblez pour leur faire faire l’acte d’achat ou de recommandation qui motive votre présence dans ce réseau social.

Et en restant concentré sur cet objectif, vous pouvez déterminer la façon d’appréhender votre présence sur LinkedIn.

Comment m’adresser à ces personnes pour qu’elles me considèrent ?

Comment apparaître pour ces personnes comme une solution à leur besoin ?

Au final, le critère qui est essentiel est celui de votre intention.

#5 Appliquez cette publication à votre cas personnel

Une seule question se pose pour apprécier votre présence dans LinkedIn ou un autre réseau : trouvez-vous ce que vous êtes venu chercher au départ ?

Si oui, continuez et intégrez des données comme le nombre de connexions, cela amplifie le succès de votre approche.

Si non, commencez par l’essentiel : définissez votre intention et assurez-vous de la cohérence de votre comportement digital vis-à-vis de cette intention pour corriger votre approche et enfin vous soucier du chiffre et du who’s who.